17 janvier 2007

Représentation ou caricature?

Un "petit" chiffre: 78 pour cent des Francais ne s'estiment pas représentés à l'Assemblée nationale. Aucun parti, hormis l'Alliance Royale ne propose de refondation de la representation! Je le comprends toutefois: comment des partis qui se répartisent des sièges aux Palais Bourbon pourraient-ils vouloir réformer quoique ce soit? N'attendons pas qu'ils sient la branche sur laquelle repose leur arrière train.
Je vois dans l'usurpation du politique par les partis une cause majeure du fatalisme, de la résignation de nos concitoyens, et, partant, de l'abstention massive. "A quoi bon...".
Mais la cause de la captation de la chose pubique par les partis est a attribuer à l'idéologie républicaine: les députés ne doivent pas selon celle-ci representer les forces vives de la nation mais la Nation , le Peuple, et légiferer : Volonté Générale. Les Francais ne sont donc pas representés, ni les chomeurs, ni les entrepreneurs, ni les mères de famille, les médecins , ni les territoires.
Les partis se representent et justifient une usurpation scandaleuse par une métaphysique à laquelle plus personne ne croit:" on ne peut pas operer de réforme dans le cadre de la République puisque l'idéologie républicaine se fonde sur deux abstractions, deux supercheries, deux utopies: la Nation et le Citoyen.

Nous voulons une représentation sincère au Parlement, hors des dogmes qui paralysent le système républicain: seules importent les forces vives.

Posté par Ruff à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Représentation ou caricature?

Nouveau commentaire